chardonneret aux ailes noir

Aller en bas

chardonneret aux ailes noir

Message par Makninebladi le Sam 12 Mai - 6:58

Un chardonneret aux ailes noires sans ocelles beiges, et au plumage clair (agate) est un mutant ?

Avec la mode des mutations de couleur, beaucoup d'amateurs se posent
cette question. A l'approche de la saison estivale, beaucoup de
chardonnerets sauvages montrent des ailes noires sans
les ocelles beiges typiques (les perles au bout des rémiges) .. Ils
montrent également un plumage beaucoup plus clair qu'on dirait un mutant
agate!

Malheureusement, au risque de décevoir mon cher lecteur, ces
caractéristiques "temporaires" n'ont rien de bien spécial ! C'est
uniquement dû à ce qu'on appelle l'usure des plumes (dit aussi abrasion des plumes).

Chardonneret sauvage à rémiges noires (sans ocelles beiges aux extrémités)
(Photo tirée du Net)


Remarquez le plumage aux marrons très clairs de ce sujet, on dirait bien un agate sauf que ...
Copiright http://faunedelaisne.pagesperso-orange.fr/


Remarquez le dos poudreux et éclaircis tendant vers la couleur agate
(Photo tirée du Net)


Bien que ce chardonneret montre une poitrine diluées, ce n'est pas un agate c'est un simple classique (ancestral)
(Photo tirée du Net)




L'usure ou abrasion des plumes








Les principaux mécanismes provoquant l'usure des plumes sont l'abrasion
mécanique, l'action de la lumière et la présence dans le plumage
d'organismes susceptibles de s'attaquer à la kératine.
Les plumes
des ailes voient leur rigidité et la portance diminuées suite à cette
usure. La couverture thermique est également moins bonne. La lumière
agit sur la kératine et le pigment des plumes. Comme les rémiges se
recouvrent partiellement, seules les extrémités qui sont exposées au
soleil s'usent plus vite. Elles se décolorent d'abord, puis la structure
des barbules se détériore et celles-ci se séparent. Les rachis
finissent par se casser. Les rectrices s'écartant les unes des autres
pour fonctionner, ce mécanisme use beaucoup les plumes.
L'étude de
l'usure des plumes permet de connaître la période du cycle de mue de
l'oiseau. Les espèces migratrices ont souvent des plumes plus usées.
Source : Wikipédia
Voilà donc pourquoi on rencontre souvent ce type d'oiseaux juste
avant l'été (et donc avant la mue), ce n'est pas une mutation ou une
sous-espèce à part ! Par contre ça démontre très souvent que le sujet
est soit sauvage (et donc de capture, ce qui est interdit) soit élevé en
semi-liberté .. mais là aussi à mon avis la différence entre les deux
est flagrante

Différence entre un chardonneret ancestral au plumage usé et un mutant agate


Pour un oeil avertit, le plumage entre ces deux oiseaux est totalement différent. Il n'y a pas de confusion possible !

Pour un novice, il y a de petits indices, la différence réside par exemple dans la couleur des parties cornées : Le bec et les pattes d'un chardonneret en mutation agate sont de couleur chair. Chez un oiseau sauvage, elle sont très foncées, voir noires.

En savoir plus sur l'usure des plumes : http://www.naturalsciences.be/cb/OrnithoWeb/usure.htm
avatar
Makninebladi
Modérateur
Modérateur

Messages : 1397
Date d'inscription : 17/09/2011
Age : 99
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum